septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

14 ans après son entrée au capital, Bernard Arnaud quitte l’aventure Carrefour

[ad_1]

Après quatorze ans au sein du capital de Carrefour, le milliardaire et patron de LVMH Bernard Arnault a annoncé, le 31 août, son retrait. Alexandre Bompard souligne néanmoins “la confiance et le soutien sans faille” du patron du luxe français.

C’est la fin d’une ère mitigée. Le milliardaire français Bernard Arnault était arrivé à la surprise générale au capital du géant de la distribution Carrefour en mars 2007, aux côtés du fonds Colony Capital. Il a annoncé en sortir définitivement mardi 31 août, alors que le groupe n’a jamais retrouvé sa valorisation de l’époque.

Quand il fait irruption au capital de l’enseigne de grande distribution, s’emparant à 50/50 avec Colony Capital de quelque 9%, l’action Carrefour oscillait autour des 50 euros.

“On sait bien que Bernard Arnault est toujours à l’affût d’opportunités”, commentait alors un courtier parisien auprès de l’AFP, qui calculait que les 64 millions d’actions acquises à parts égales étaient valorisées à quelque 3,45 milliards d’euros.

Mais l’action Carrefour n’a jamais retrouvé ces niveaux de valorisation et a terminé le mois d’août 2021 sous la barre des 17 euros. Au cours de clôture de mardi 31 août (16,85 euros), la participation de 5,7% cédée affiche une valeur d’environ 757 millions d’euros.

Cette annonce “finalise le mouvement de sortie progressive du capital initié en septembre 2020” par le patron du numéro un mondial du luxe LVMH, a précisé Carrefour. 

A cette date, le Crédit Agricole CIB (CACIB) avait annoncé avoir cédé environ 3,1% du capital du distributeur, pour un montant total proche de 345 millions d’euros, dans le cadre du dénouement d’opérations dérivées conclues avec une filiale de Groupe Arnault.

READ  les DRH confrontés à des salariés qui ont déménagé et veulent aménager leur travail

>> A lire aussi – LVMH et Bernard Arnault mettent la (…)

                            (…) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Après un été bénéficiaire, le PDG de Ryanair prévoit un “hiver difficile”
Pass sanitaire : après l’Essonne et les Yvelines, nouvelle suspension dans les centres commerciaux des Hauts-de-Seine
Le pétrole accélère, incertitude après le passage de l’ouragan Ida
Chine : l’industrie au plus bas depuis le début de l’épidémie
Change : le dollar fait-il son comeback ?

[ad_2]

Source link