septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

5 choses à savoir sur Carrefour

[ad_1]

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 55e épisode, levons le voile sur une entreprise qui a fait entrer les Français dans l’ère de la consommation de masse : Carrefour.

1 – Carrefour, à jamais le premier

Le 15 juin 1963 reste une date historique dans la longue histoire de Carrefour. Ce jour-là, l’enseigne ouvre le premier hypermarché français à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne). En ce samedi de juin, les clients se pressent pour découvrir ce magasin révolutionnaire où l’on circule avec des caddies. Du jamais-vu à l’époque ! 5 000 références, une surface de 2 500 m², de prix 15 à 20% inférieurs à la concurrence… Le succès est immédiat malgré une appréhension de Marcel Fournier, le patron de Carrefour, la veille de l’inauguration. “Demain soit je suis riche, soit je suis ruiné”, aurait-il lâché quelques heures avant le jour-J, raconte Le Parisien en 2013. 

Il faut dire que Carrefour ne disposait pas d’une grande expérience. Née de la rencontre de Marcel Fournier, propriétaire d’un magasin de nouveautés à Annecy et de la famille Badin-Defforey, grossiste alimentaire à Lagnieu dans l’Ain en 1959, la société Carrefour inaugure son premier supermarché Carrefour un an plus tard, à Annecy. Avant de vite passer à la vitesse supérieure ce fameux 15 juin 1963 avec l’ouverture de son premier hyper. Presque 60 ans après cette ouverture en grande pompes, Carrefour compte désormais plus de 5 200 magasins répartis dans l’Hexagone. L’enseigne a aussi prospéré un peu partout dans le monde avec une présence en Europe (Espagne, Belgique, Italie…), en Asie (Taïwan) et en Amérique du Sud (Brésil, Argentine).

READ  Transports, récoltes… Comment expliquer la hausse récente des prix ?

2 – C’est le premier employeur privé de France

Avec plus de 100 000 salariés, l’enseigne de grande distribution est le premier employeur privé en France comme aime à le rappeler Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour. “On ne peut pas rester les bras croisés, on est le premier employeur privé de France, et ce que j’ai décidé, c’est de tendre la main à cette jeunesse”, a d’ailleurs promis le boss du géant français en fin d’année 2020 sur les ondes de RTL

>> Inscrivez-vous à notre newsletter “Yahoo Pour Vous” pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

L’un des patrons préférés des Français a annoncé le recrutement de 15 000 jeunes, “en CDI ou en alternance”, pour cette année. Le groupe a établi sa meilleure performance depuis 20 ans lors du troisième trimestre 2020 (+8,4% et 19,69 milliards d’euros de chiffre d’affaires trimestriel). Avec un chiffre d’affaires de 71 milliards d’euros en 2020, Carrefour reste malgré tout (très) loin du leader mondial de la distribution Walmart (476 milliards d’euros). 

VIDÉO – Top 10 des marques préférées des Français au supermarché

3 – L’enseigne reçoit 1 million de CV par an

Travailler à Carrefour relève du parcours du combattant tant l’enseigne de grande distribution croule sous les candidatures, comme ses concurrents. Chaque année, “l’espace emploi de Carrefour France reçoit 1 million de CV dont 700.000 par voie digitale”, relatent Les Échos dans un article de 2016. Bouchers, boulangers, pharmaciens, fleuristes, chefs de rayon, hôte de caisse… Le panel des profils et des compétences recherchés par l’enseigne couvre un large spectre. 

READ  Selon Bruno Le Maire, la filière aéronautique est 'sortie d'affaire'

Leclerc, Lidl, Picard… : Retrouvez tous nos épisodes ici

Pour faire le tri dans cet amas de CV, Carrefour utilise des algorithmes et n’hésite pas à utiliser les réseaux sociaux et pousser les portes des écoles pour se faire connaître auprès des plus jeunes. Au total, Carrefour recense “plus de 140 nationalités différentes” parmi ses salariés. 

4 – Son logo est une illusion d’optique

Pour certains, c’est un évidence depuis longtemps. D’autres, à l’inverse, ont ignoré – ou ignorent encore – la signification du logo Carrefour. Pour la plupart des Français, l’identité visuelle de ce fleuron français représente deux flèches bicolores. Vous ne l’avez peut-être jamais remarqué mais les créateurs ont ajouté la première lettre du nom de l’entreprise dans l’espace entre les flèches. Si vous regardez bien, vous verrez le C majuscule de Carrefour apparaître dans ce losange bleu et rouge. Le logo, dans sa forme actuelle, est le même depuis 2009. 

Une fois qu'on s'en rend compte, on ne voit plus que ça.

Une fois qu’on s’en rend compte, on ne voit plus que ça.

Le logo de Carrefour

Le logo de Carrefour

5 – Carrefour a fait condamner Lidl

On a connu des rivalités plus cordiales que celles entre Carrefour et Lidl. En 2017, le groupe français engage un bras de fer judiciaire avec l’enseigne allemande au sujet de publicités pour des produits épuisés. En France, un décret du 27 mars 1992 interdit les publicités télévisées pour des ventes promotionnelles. “Par constat d’huissier, Carrefour a pourtant fait relever que de nombreuses références étaient indisponibles chez Lidl malgré des campagnes publicitaires”, explique Capital. Lidl a ainsi été condamné pour pratiques commerciales déloyales à verser 6 millions d’euros à Carrefour en février 2019.

READ  La mission est terminée - les derniers soldats allemands quittent l'Afghanistan

Ce contenu peut également vous intéresser :

[ad_2]

Source link