septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

5 choses à savoir sur Danone

[ad_1]

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 54e épisode, intéressons-nous au géant français de l’agroalimentaire : Danone.

1 – Une histoire débutée en Espagne

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Danone n’a pas vu le jour en France sous l’impulsion d’un hypothétique monsieur ou madame Danone. La multinationale française a, en réalité, été fondée en 1919 de l’autre côté des Pyrénées par un certain Isaac Carasso. Ce commerçant de Barcelone, originaire de Grèce, souhaite développer un produit alors méconnu en Espagne : le yaourt. Pour nommer son entreprise, Isaac Carasso lui donne le surnom de son fils “Danon” (Petit Daniel en catalan). Peu convaincue, l’administration accepte à condition d’y ajouter un -e final. Dix ans plus tard, Daniel Carasso, 18 ans, découvre la France et entre en stage à l’Institut Pasteur de Paris. Convaincu que Danone peut plaire aux Français, le jeune homme crée la Société parisienne du yoghourt : Danone.

Daniel Carasso, le fils du fondateur de Danone

Daniel Carasso, le fils du fondateur de Danone

2 – Danone voulait lutter contre les troubles intestinaux des enfants

Comme le Coca-Cola qui servait de médicament alternatif ou son concurrent Nestlé qui a débuté son activité en sauvant des vies, les produits Danone veulent, dès le départ, améliorer la santé de milliers d’enfants mal nourris. Au lendemain de la première Guerre mondiale, Isaac Carasso souhaite remédier aux troubles intestinaux dont souffraient de nombreux enfants à Barcelone. 

Son idée ? Mettre au point un produit qui aiderait les maladies digestives courantes chez les Catalans à l’époque. Inspiré par les travaux du biologiste Elie Metchnikoff et de l’Institut Pasteur, il mélange des souches de ferments lactiques avec du lait frais pour en faire du yaourt. Ses premiers yaourts sont vendus à Barcelone, d’abord en pharmacie puis dans les épiceries.

READ  Voici les pays d’Europe les plus exposés aux fraudes à la carte de crédit

3 – Aux États-Unis, “Danone” n’existe pas

Ne cherchez pas de produits estampillés “Danone” aux États-Unis, vous n’en trouverez pas. En 1939, après le décès de son père, Daniel Carasso part s’installer avec sa femme à New York pendant la Seconde Guerre mondiale où il rachète une fabrique artisanale de yaourts qu’il nomme Danone Milk Products en 1942. L’entrepreneur rencontre alors le graphiste et designer français Raymond Loewy. Pour séduire les Américains, ce dernier lui conseille d’américaniser le nom de sa société qui devient alors Dannon. “Enlevez le ‘e’ et mettez deux ‘n’ pour que les Américains prononcent ‘Danone'”, lui suggère-t-il.

Nestlé, Kellogg’s, Barilla…. : Retrouvez tous nos épisodes ici

Presque 70 ans après ce conseil, “Danone” continue de s’appeler “Dannon” aux États-Unis. De retour en Europe après le conflit mondial, Daniel Carasso fait tout son possible pour faire entrer Danone dans une nouvelle dimension. En 1967, le groupe laitier s’associe avec Gervais pour devenir le premier groupe alimentaire français puis fusionne avec le groupe verrier BSN, présidé par Antoine Riboud.

“Mon rêve était de faire de Danone une marque mondiale. J’en étais à ces réflexions lorsque j’ai rencontré Antoine Riboud. Nos stratégies coïncidaient : lui voulait étoffer son offre alimentaire, nous voulions nous développer à l’international”, racontait à l’époque Daniel Carasso. Aujourd’hui, Danone est présent dans 120 pays, sur tous les continents, et emploie plus de 100 000 personnes dans le monde.

4 – Les eaux en bouteille plombent Danone

Les Français sont de plus en plus nombreux à boire l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille. Près d’un tiers d’entre eux affirme avoir réduit ou supprimé leur consommation d’eau en bouteille depuis 2 ou 3 ans pour des raisons écologiques, rapporte BFM TV. Ajoutez à ce changement d’habitude la fermeture des bars et restaurants à cause de la crise sanitaire et vous obtenez des chiffres en chute libre. 

READ  quel est le profil de l'emprunteur idéal d'après les banques?

>> Inscrivez-vous à notre newsletter “Yahoo Pour Vous” pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Propriétaire de nombreuses marques d’eau dans le monde, dont Evian, Volvic et Badoit, Danone fait grise mine. Son activité “eau” voit ses ventes plonger depuis plusieurs années. “Au premier trimestre 2021, le chiffre d’affaires diminue de -11,6% en données comparables, soit une baisse de -11,2% en volume et de -0,4% en valeur”, indique le groupe. Pour éviter de grosses pertes dans un secteur stratégique (18,1% de son chiffre d’affaires mondial en 2019), le géant français pourrait se désengager d’Evian car “la faiblesse de Danone, c’est bien l’eau” selon Frédéric Rozier, gérant chez Mirabaud France sur BFM Business. “C’est même la partie la plus négative du groupe”, insiste-t-il. Et la tendance n’est pas près de s’inverser. 

5 – Un bad buzz regrettable

C’est ce que l’on pourrait appeler une tempête dans un verre d’eau. Le 13 avril, Evian, l’une des marques phares du groupe Danone, publie un tweet a priori banal sur son compte Twitter. La marque d’eau minérale invite tout simplement ses abonnés à boire plus d’un litre d’eau dans la journée. Sauf que ce message est posté au premier jour du ramadan, période pendant laquelle les croyants ne peuvent pas s’hydrater le jour. 

Si, au départ, les réponses légères ont fusé, la machine infernale des réseaux sociaux s’est ensuite emballée. Accusée de racisme, la marque avait présenté ses excuses, ce qui n’avait pas manqué d’exaspérer une partie de la sphère politique, notamment à droite.

READ  les Américains s'en fichent et plébiscitent les gros pick-ups

Ce contenu peut également vous intéresser :

[ad_2]

Source link