octobre 25, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

5 choses à savoir sur Microsoft

[ad_1]

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 51e épisode, perçons les secrets d’un géant de la Tech : Microsoft.

1 – L’entreprise qui valait 2 000 milliards de dollars

En pleine crise sanitaire, l’entreprise co-fondée par Bill Gates se porte comme un charme. Portée par une année 2020 qui lui a été favorable avec la généralisation du télétravail et les confinements, Microsoft a dégagé un chiffre d’affaires de 41,7 milliards de dollars au premier trimestre. Ces résultats exceptionnels ont permis au mastodonte du numérique de franchir en juin 2021 le cap symbolique des 2 000 milliards de dollars de valeur marchande. Il lui aura fallu seulement deux ans pour doubler sa capitalisation boursière. En franchissant le seuil des 2 000 milliards de dollars, Microsoft devient seulement la deuxième entreprise à atteindre un tel chiffre… derrière Apple, qui a atteint cette marque en août dernier.

VIDÉO – Top 10 des entreprises les plus rentables au monde en 2020

2 – Microsoft a sauvé Apple de la faillite

Justement, entre Microsoft et Apple c’est ‘Je t’aime moi non plus’ depuis plus de quarante ans. Après avoir collaboré étroitement à la fin des années 1970, les choses se gâtent en 1981 lorsque Microsoft décide de travailler avec IBM qui vient concurrencer directement les machines d’Apple. Alors que Microsoft envahit le monde entier avec ses logiciels pour PC, Apple vit une période sombre au milieu des années 90. Cela paraît surréaliste aujourd’hui mais Apple ne représentait que 7% des ventes d’ordinateurs en 1996. 

READ  Soder qualifie les attaques mortelles au couteau d'"hystériques".

Contre toute attente, et même si Bill Gates et Steve Jobs se vouent le plus grand respect, Microsoft investit 150 millions de dollars en actions Apple et lui évite la banqueroute un an plus tard. En contre-partie, Apple accepte notamment d’installer Internet Explorer par défaut sur ses ordinateurs et Microsoft s’engage à développer la suite bureautique Office en échange d’un abandon de toute poursuite judiciaire sur le front des brevets.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter “Yahoo Pour Vous” pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Mais cette alliance un peu forcée ne plaît pas à tout le monde. Lors de la conférence inaugurale de la MacWorld Expo de Boston le 6 août 1997, Bill Gates est copieusement sifflé lorsqu’il apparaît sur l’écran géant. Ironie de l’histoire, Microsoft a vu Apple lui chiper le record de la plus grande capitalisation boursière de tous les temps quinze ans après cet accord. 

3 – Paul Allen, “l’autre” fondateur de Microsoft

Si tout le monde connaît Bill Gates et l’associe aisément à Microsoft, le grand public est beaucoup moins familier de Paul Allen. Et pourtant, ce brillant cerveau, décédé en 2018, a révolutionné l’informatique en co-fondant Microsoft — contraction de microprocesseur et Software — aux côtés de son meilleur ami d’enfance Bill Gates en 1975. À l’époque, les deux génies souhaitent vendre une plateforme capable d’exécuter des programmes informatiques sur des ordinateurs personnels. Mais, comme souvent, la relation se détériore rapidement. 

Amazon, Airbnb, Tesla…. : Retrouvez tous nos épisodes ici

Fâché avec Bill Gates qu’il accusera plus tard d’avoir comploté pour réduire ses parts dans Microsoft alors qu’il songeait à son départ et qu’il se remettait de son premier cancer, Paul Allen claque la porte de la société en 1983. Faute d’accord, il repart avec ses actions sous le bras. Son choix est le bon : il patiente dix-sept ans pour les vendre et devient richissime. Sa fortune dépassait les 20 milliards de dollars au moment de sa disparition.

READ  "Pourquoi devrions-nous vous engager?" - Voici comment vous devez répondre lors d'un entretien

Bien que brouillé avec son ex-associé, Bill Gates a salué l’un “de ses plus proches amis” et estimé que “l’informatique personnelle n’aurait jamais existé sans lui”. Passionné de sport, il était propriétaire de l’équipe de football américain des Seattle Seahawks et de celle de basket-ball des Trail Blazers de Portland. Philanthrope, il s’était engagé à consacrer la moitié de sa fortune à diverses causes.

Bill Gates et Paul Allen en 1984

Bill Gates et Paul Allen en 1984

4 – Les Rolling Stones ont aidé au lancement de Windows 95

Il y a 26 ans, Microsoft sortait Windows 95. C’est le premier sytème à embarquer le bouton “Démarrer”, devenu un incontournable pour tous les utilisateurs du système d’exploitation de Microsoft et de ses versions successives. Et pour faire la promotion de son tout nouveau programme, Microsoft a mis les petits plats dans les grands en dépensant plusieurs millions de dollars pour avoir le droit d’utiliser le tube “Start Me Up” du mythique groupe britannique. Un an après sa sortie, Windows 95 devenait le système d’exploitation le plus populaire jamais conçu, avec près de 40 millions de copies vendues. C’est aussi le premier système d’exploitation à voir apparaître Internet Explorer. 

Comme pour les iPhones aujourd’hui, les clients n’hésitaient pas à patienter plusieurs heures devant les magasins pour repartir avec leur précieuse boite en carton.

5 – Des millionnaires en pagaille

Pour les salariés qui ont eu la chance d’entrer à Microsoft lorsque l’entreprise dominait le secteur informatique, les gains ont été prodigieux. Certains analystes estiment que grâce aux options d’achat d’actions que la société a accordées aux premiers employés, Microsoft a permis à 12 000 d’entre eux de devenir millionnaires en 2005, rapporte Business Insider. Et on ne compte pas non plus ceux qui ont amassé plusieurs centaines de milliers d’euros avec de bons placements. Encore aujourd’hui, Bill Gates empoche 4 630 dollars (environ 4 000 euros) par seconde.

READ  les Français boudent les magasins pour cette première semaine

Ce contenu peut également vous intéresser :

[ad_2]

Source link