août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Attention aux arnaques des influenceurs, alerte l’UFC-Que Choisir


Adulés des adolescents et sollicités par les marques, les influenceurs et leurs placements de produits se retrouvent sous le feu des projecteurs de l’association UFC-Que Choisir, qui souligne certaines arnaques. L’association remet en cause notamment le “dropshipping”.

Sur Youtube, Instagram ou encore TikTok, les influenceurs sont partout et mobilisent des centaines de milliers de fans. Souvent issus de la téléréalité, ces stars des réseaux sociaux sont de plus en plus souvent payées par des marques pour faire la promotion de leurs produits en vidéo. Tout est fait pour inciter la communauté à sortir la carte bancaire, grâce à la mise en place de codes de réduction ou des bons plans.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Parmi les produits mis en avant, on retrouve principalement des vêtements, des gadgets électroniques et des produits de beauté, mais aussi quelques arnaques. Colis jamais livrés, produits non homologués, etc… Certains influenceurs n’hésitent pas à même mettre en avant devant leur communauté des produits parfois dangereux pour cette dernière. 

“Les acheteurs n’ont personne vers qui se tourner”

Pour les victimes de ces influenceurs, il est alors souvent difficiles de se faire rembourser à cause du “dropshipping”. “Les sites de dropshipping sont des sites qui sont la plupart du temps basés en France mais qui ne font que prendre les commande”, explique Cyril Brosset qui a enquêté pour l’UFC-Que Choisir.

“Une fois la commande effectuée sur le site, elle est basculée vers un autre prestataire qui est le plus souvent un site chinois, notamment AliExpress. En soi, il n’y a rien d’illégal. Le problème, c’est qu’en cas de souci avec la livraison, les acheteurs n’ont personne vers qui se tourner”, souligne…

READ  Un navire sans pilote de l'US Navy a parcouru plus de 8 000 kilomètres

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :



Source link