Chris Hardwick Retour À La « Talking Dead » Invites De La Perte De La Femelle, Producteur Exécutif Et Plusieurs Membres Du Personnel

Chris Hardwick Returning To ‘Talking Dead’ Prompts Loss Of Female Executive Producer And Several Staffers

Chris Hardwick reste le seul animateur de la populaire AMC spectacle Parler les Morts, qui s’exécute dans la nuit de dimanche après les épisodes de The Walking Dead et la Peur The Walking Dead. Récemment, il a été évincé du concert au milieu d’allégations d’agression sexuelle perçue par l’ex-petite amie Chloé Dykstra en juin. Elle allègue que Hardwick la soumet à long terme émotionnel et les abus sexuels, et a délibérément tenté de réservoir de sa carrière. Yvette Nicole Brown a été nommé pour remplacer les Hardwick sur le spectacle à la mi-juillet, tel que rapporté par Le New York Daily News.

Si elle était due à la pression ventilateur ou certaines AMC exécutif goût Hardwick beaucoup, nous saurons sans doute jamais, mais AMC a décidé de lancer sa propre enquête dans le Dykstra plainte pour faire valoir Hardwick. Dans quelques semaines, AMC effacé Hardwick, en précisant leur enquête fondée sur des entrevues de personnes anonymes mené à la conclusion que Hardwick doit retourner au travail, selon The Wrap. Alors que certains fans se réjouissaient dans la presse, d’autres sur les médias sociaux étaient moins enthousiastes et se sentait très sympathique à Brown, qui a été congédié avant elle a même accueilli un seul épisode. Il y a aussi la question que tout le monde sur le spectacle de l’équipage a été heureux d’entendre Hardwick a été de revenir.

Hardwick a révélé que sa relation avec Dykstra n’était pas parfait, comme indiqué au Huffington Post, mais selon d’autres sources, ils ont cité Hardwick pourrait être exigeante et capricieuse. Selon Page Six, A indiqué la nature de l’abus qu’elle a subis aux mains de Hardwick, notamment de ne pas être autorisés à avoir des amis masculins, de boire de l’alcool, ou de parler en public quand ils étaient ensemble, en plus de l’abus sexuel. Elle a également déclaré que, en cas de besoin, elle a la preuve dans le cas où il est nécessaire d’aller à la cour.

“J’ai 100% stand par chaque mot de mon essai. J’ai fait en sorte qu’il était sans fioritures, factuel, et que j’ai eu la preuve à l’arrière, afin de me protéger en cas de litige RÉEL (pas un réseau d’enquête, où je ne suis pas protégée.)”

Loading...
Share Button