Donald Trump, La Cote De Popularité En Hausse De Cinq Points Depuis Le Mois D’Août, Mais La Destitution De Grands Métiers À Tisser

Le Parti Démocrate est toujours en tête de la Maison, de 11 points de pourcentage.

Donald Trump Approval Rating Up Five Points Since August, But Impeachment Looms Large

Le Parti Démocrate est toujours en tête de la Maison, de 11 points de pourcentage.

Le président Donald Trump, la cote de popularité a augmenté de cinq points de pourcentage depuis le mois d’août dernier, selon un nouveau ABC News/Washington Post sondage.

C’est le deuxième plus haut taux d’approbation du Président Donald Trump depuis qu’il a pris ses fonctions.

Donald Trump, la cote de popularité a augmenté de 36 pour cent à la fin d’août à 41% aujourd’hui. Le même sondage suggèrent que cette croissance de la popularité est principalement un produit de Trump politiques budgétaires. Le POTUS a le plus haut taux d’approbation de sa carrière pour la gestion de l’économie des États-unis, 49% des électeurs d’approuver, et 46 pour cent de la désapprobation de ses politiques économiques.

Dans le grand schéma des choses, cependant, Donald Trump, la cote de popularité reste faible. Il est, en fait, le plus bas pour un président de la rubrique dans ses premiers examens, depuis Harry S. Truman.

Cela pourrait blesser les Républicains dans les examens de mi-session, puisque 64% des électeurs qui réprouvent Trump soutien à des candidats qui partage leur avis. À l’inverse, parmi ceux qui l’approuvent, Donald Trump, 57% disent que c’est important pour eux de soutenir un candidat qui partage leur opinion de la POTUS.

Le Parti Démocrate est toujours en tête de la Maison, de 11 points de pourcentage. Les Démocrates ont besoin de 23 places à gagner le contrôle de la Chambre.

“C’est le Président d’Atout premier réélire. Il n’est pas à 2020. C’est maintenant,” ancien de la Maison Blanche Stratège en Chef Steve Bannon, a récemment déclaré, exhortant Trump électeurs de voter dans les examens.

Comme le Business Insider signalé, Bannon est d’avis que l’un des prochains examens de mi-session sont, par essence, un “référendum” sur le Président Atout, puisque les Démocrates sont susceptibles d’appel pour sa destitution s’ils parviennent à prendre les rênes de la Maison.

“La chose difficile, nous avons à faire est de convaincre l’Atout électeurs que: « Hey, il y a peut être un RINO [Républicain que le Nom] dans votre circonscription, vous ne pouvez pas le gars, il ne peut pas comme Atout. Il n’a pas d’importance. Cette lutte est passé entre nous.”

Les Démocrates, selon Bannon, sont en évitant délibérément parle de destitution dans un effort pour éviter la galvanisation Atout de base. Mais, l’une des premières choses qu’ils vont faire s’ils parviennent à récupérer la Maison, Bannon averti, est de déplacer la destitution de Donald Trump.

Tandis que le Parti Démocratique, les électeurs semblent être en cours d’exécution hors de la patience, de la partie est catégorique sur le fait d’éviter les pourparlers de destitution.

Comme détaillé par un précédent Inquisitr rapport, en août de l’appel de conférence, haut-Démocrates et Représentant Nancy Pelosi a conseillé le Parti Démocratique des candidats pour éviter parle d’une mise en accusation jusqu’à ce qu’après les examens.

Loading...
Share Button