« L’été De 84’ Est Beaucoup De Choses, Mais Un Film d’Horreur N’est pas l’Un D’Eux

‘Summer Of 84’ Is A Lot Of Things, But A Horror Movie Isn’t One Of Them

Le genre d’horreur est souvent floue ligne. Par exemple, de nombreux fans se sentent que le Silence des Agneaux est un film d’horreur, et d’autres pensent que c’est un simple thriller psychologique. Alors que certains films peuvent être subjectif dont ils doivent être classés, il est déconcertant que personne ne pourrait envisager d’Été de 84 horreur de l’image, mais c’est exactement ce que le film est annoncé comme. Avec peu ou pas de suspense, une absence d’effrayant scènes, et un seul sur l’écran de meurtre, il pourrait facilement être soutenu que ce n’est pas une chiquenaude d’horreur. Cependant, l’Été de 84 jetés dans la mauvaise catégorie est la moins du film de problèmes, qui serait pardonnable si c’était réellement efficace de la pièce.

Le film se place dans la même année, comme le titre l’indique, et comme la lunette Arrière et les Banlieues, ce 2018 film est un conte de quelqu’un qui soupçonne que leur voisin est un meurtrier. Contrairement aux deux autres films, l’Été 84 , peu à inciter tout réel de l’intrigue à suspense. IMDb fournit la prémisse, l’une des plus décevantes les films d’horreur de 2018.

“Après soupçonner que leur agent de police voisin est un tueur en série, un groupe de jeunes amis passent leur été espionnage sur lui et la collecte de preuves, mais comme ils se rapprochent à la découverte de la vérité, les choses deviennent dangereuses.”

On sent que le film a été réalisé par plusieurs personnes, et c’est parce qu’il a été. Anouk Whissell, François Simard, et Yoann-Karl Whissell dirigée de la supposée film d’horreur, et qui pourraient expliquer pourquoi le film de l’essence n’a pas de continuité. À certains moments, le film se sent comme une histoire d’âge. À d’autres moments, il se sent comme un crime drame qui serait susceptible d’être trouvé sur la durée de Vie du réseau. Malheureusement, il n’est pas un crime, drame ou comme une histoire d’âge.

Un crime, drame, l’Été de 84 tombe à plat. Dès le départ, il n’y pas de mystère, si le voisin est en fait le meurtrier. Si c’était l’administration a l’intention de effectivement être un casse-tête pour le public à résoudre, puis ils ont échoué. Le voisin est joué par Rich Sommer (Netflix de l’ ÉCLAT), et tout Sommer est un acteur de talent, ce film n’est pas un exemple de ses talents d’actrice. Chaque ligne, il offre se sent forcée et naturelle, et c’est par pour le cours, comme tout ce qui se sent forcé dans ce film, y compris la nostalgie.

La mise en scène aussi se sent se précipita. Au cours de certaines scènes qui sont censées être effrayant, les cinéastes de la coupe de la révéler si vite qu’il élimine tout suspense. Ce n’est pas de donner au public le temps de se laisser entraîner dans la scène. Même un générique de jump-scare de film d’horreur est d’autant plus efficace séduisant peur.

Sur le papier, c’est le type de film d’horreur que de nombreux fans de manger. Les films qui se passent dans la décennie de l’excédent peut être une tonne de plaisir quand il se sent organique, mais cela se sent comme ils tout simplement allé dans une liste de ’la nostalgie des années 80, quatre enfants à cheval autour des anciennes motos et jouer de la lampe de poche jeux—vérifier; les caractères de référencement de 80 films une abondante—contrôle; les enfants communiquent par G. je. Joe talkies-walkies—vérifier; les amis de traîner dans une maison d’arbre—case.

Pire encore, la nostalgie est si abondante qu’il se présente comme une satire. Il semble clair que les cinéastes ont été de passer pour un Étranger Choses ambiance, mais la nostalgie des Choses étranges semble discret par rapport à ce supposé chiquenaude d’horreur.

Cela aurait été mieux avec une moins-est-plus de la formule, et qu’il aurait été plus intéressante si elle avait été juste un générique de jump-scare chiquenaude d’horreur. La seule vraie excitation et l’horreur se produit pendant le point culminant du film, qui dure seulement environ 5 ou 10 minutes, et c’est décevant et risible fin qui se sent mal placée. Si vous êtes dans l’humeur pour les films d’horreur centré dans les années ’80, vous feriez mieux de revoir un film à partir de cette période que de regarder l’Été 84.

Share Button