septembre 24, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

CGT et SUD prêts à “mettre tout en oeuvre”

[ad_1]

La CGT-Cheminots et SUD-Rail réclament le maintien des billets gratuits ou à tarif réduit dont bénéficient les cheminots et leurs proches et promettent de “mettre tout en oeuvre” pour conserver ces “facilités de circulation”.

La CGT-Cheminots et SUD-Rail réclament le maintien des billets gratuits ou à tarif réduit dont bénéficient les cheminots et leurs proches et promettent de “mettre tout en oeuvre” pour conserver ces “facilités de circulation”, la SNCF soulignant dans un message interne la “légitimité” de cet avantage.

“Tenter de provoquer un débat national autour de ce droit est grotesque et irresponsable”, estime la CGT-Cheminots lundi, dans un communiqué. Le premier syndicat de la SNCF “exige le maintien des facilités de circulation, sans contrepartie”, et “mettra tout en oeuvre pour que cette revendication soit satisfaite”, promet-il.

Vendredi, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari avait considéré qu’il fallait “discuter” du périmètre de ces “facilités de circulation”, en cas de transfert des salariés de la SNCF à des entreprises rivales, lors de la prochaine ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs.

“Sur le principe, je suis d’accord à ce que les cheminots gardent des avantages en nature”, avait déclaré M. Djebbari. Mais “le périmètre est très large”, avait-il ajouté. Actuellement, les bénéficiaires de ces billets gratuits ou à tarif réduit sont les cheminots actifs et retraités, leurs partenaires, leurs enfants de moins de 21 ans ou étudiants, ainsi que leurs ascendants.

Pour SUD-Rail, il n’y a “rien à discuter, ni à négocier”, résume le syndicat sur Facebook. “La fédération SUD-Rail et les cheminots mettront tout en oeuvre pour ne pas se laisser dépouiller de leurs droits”, prévient le troisième syndicat de la SNCF dans un communiqué.

READ  La campagne électorale pour la présidence en Iran entre dans une phase tumultueuse

Dans un message interne consulté par l’AFP, la SNCF indique qu’elle entend “maintenir dans la durée et dans les conditions actuelles” l’acquis que constitue les “facilités de circulation” pour les salariés de la SNCF.

L’entreprise ajoute qu’une concertation avec les organisations syndicales sera ouverte d’ici fin 2022 pour “régulariser le traitement social (cotisations sociales) et fiscal de l’avantage e[…]

Lire la suite sur challenges.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

[ad_2]

Source link