septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Changer de vie: l’envol des free-lances

[ad_1]

De plus en plus d’experts indépendants travaillent à distance, parfois pour plusieurs employeurs.

A chaque fois que je parle à quelqu’un, il est en train de déménager. » Aucun agacement dans la voix d’Alexandre Vallin. Simple constat.

A la tête de SkillValue, la plateforme d’experts free-lance de la société de services numériques Pentalog, il a vu en deux ans s’accélérer un mouvement qui couvait depuis plusieurs années. Sur les 1 200 collaborateurs du groupe, aucun n’a l’intention de revenir au boulot cinq jours par semaine, après la fin du télétravail, selon les sondages internes. Et le chiffre d’affaires généré par l’activité des 40 000 développeurs indépendants de la plateforme a été multiplié par trois l’an dernier. « Un vent de liberté est en train de souffler » , proclame le manager.

Même analyse pour Christophe de Becdelievre, patron et fondateur de la plateforme Le Hibou, qui rassemble quelque 50 000 consultants free-lance de haut vol dans l’univers du numérique. « Avant, ils étaient à 100 % présents chez le client pour une mission qui dure en moyenne un an , observe-t-il. A présent, ils travaillent à distance, le Covid a tout changé, c’est complètement fou. » Beaucoup de ces indépendants ont quitté la ville en privilégiant la province, au printemps 2020. Et la plupart ont gardé leurs clients, souvent des sociétés du CAC 40, en prévoyant de reprendre le travail en présentiel, deux jours par semaine quand cela sera exigé.

« Il est beaucoup plus facile de devenir indépendant aujourd’hui,grâce à des mesures comme le portage salarial », estime le dirigeant. Grâce aussi à l’évolution de la culture d’entreprise. Le travail en remote est désormais accepté. Et, pour Alexandre Vallin, « les employeurs ont tout intérêt à nager dans le sens du courant ». Ou risquer de subir un sévère turn-over.

READ  Les images impressionnantes d'une voiture volante lors d'un vol entre deux villes slovaques

“ Il n’y avait plus de lumière à l’étage ”

Dorothée Tagnon, 45 ans. Elle était Directrice de la communication d’une mutuelle et elle est devenue consultante indépendante.

Elle a pris sa décision juste avant le premier confinement. Après une vingtaine d’années de vie profes[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

[ad_2]

Source link