août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Comment LREM prépare la présidentielle de 2022


Le parti présidentiel planche sur le programme d’Emmanuel Macron pour 2022.

Si sa campagne n’a pas officiellement commencé, la dizaine de déplacements régionaux d’Emmanuel Macron en juin ressemble fort à un tour de chauffe. Au sein de La République en marche, la gamberge sur le futur programme présidentiel a d’ailleurs bel et bien démarré. Début avril, le délégué général du parti, Stanislas Guerini, lançait le site pourunecause.fr afin de permettre à tous les militants et citoyens de défendre leurs propositions. Avec l’espoir de renouer en 2021 avec le succès de la grande marche de 2016.

Depuis, vingt-quatre groupes de travail – les « coalitions » dans le jargon macronien – se sont structurés. La plupart sont pilotés par des députés de la majorité, tels Roland Lescure et Alexandre Holroyd (Economie), Carole Grandjean (Travail), Thomas Mesnier (Santé) ou Jean-Charles Colas-Roy (Transition écologique). Le député européen Sandro Gozi est chargé du volet international et l’ancien candidat à la mairie de Bordeaux et ex-directeur de la Transformation publique à Bercy Thomas Cazenave planche sur la réorganisation des administrations. L’ensemble est coordonné par le délégué général adjoint, Jean-Marc Borello, l’ex-porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément Beaune. En deux mois, 30 000 internautes se sont rendus sur le site et 940 y ont déposé des propositions. « Notre rôle est d’animer les collectifs , relate le député Roland Lescure, et d’évaluer au fur et à mesure la faisabilité des idées qui émergent. » Jusqu’à présent, ce sont l’écologie, l’égalité femmes-hommes et l’éducation qui arrivent en tête des thèmes les plus populaires.

READ  Vichy bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco?

En parallèle, des échanges avec des universitaires ou des experts sont toutefois organisés. « On sait bien que tout le programme de 2022 ne s’écrira pas par la magie de la démocratie participative , souffle le pilote d’un groupe de travail. On sait qu’il faudra aussi gérer la déception de tous les militants qui verront leurs idées retoquées. »

Pour l’heure, les ca[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi



Source link