août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

de 21 à 49 jours, comment estimer le délai entre 2 injections de vaccin ?


La science guide les orientations de la stratégie vaccinale décidée par le politique. Mais celle-ci s’adapte en fonction de la circulation plus ou moins forte du virus ou de l’apparition de variants, comme de la disponibilité en vaccins.

“Deuxième rendez-vous dans 6 semaines”: c’est ce que proposaient systématiquement les plateformes de vaccination contre le Covid-19 depuis le 10 mai 2021, date de l’ouverture généralisée à tous les adultes. Pourtant, ce délai n’était que de 3 semaines au printemps dans les Ehpad. Et puis voici qu’à la veille de l’été, le 15 juin, Olivier Véran annonce un espacement des doses flexible entre 21 jours et 49 jours. Quels éléments ont permis de changer ainsi la donne? Le vaccin prendrait-il lui aussi ?

“Le critère, c’est d’avoir des anticorps quand on croise le virus”

Pour comprendre, il faut passer par quelques rappels scientifiques. Tout d’abord, ce délai évoqué de 21 à 49 jours entre les deux injections ne concerne que les vaccins à ARN messager de Pfizer-BioNTech (Comirnaty) ou de Moderna (mRNA-1273). Contrairement au vaccin développé par AstraZeneca (Vaxzevria) pour lequel il faut attendre entre 9 et 12 semaines pour recevoir la seconde injection. Sachant que la question ne se pose pas pour le 4e vaccin autorisé en France: le Janseen de Johnson&Johnson est administré en une seule dose.

“Le critère, c’est d’avoir des anticorps quand on croise le virus”, rappelle simplement le Pr Edouard Tuaillon, virologue au CHU de Montpellier. La vaccination permet à l’organisme de fabriquer ses propres anticorps pour lutter le cas échéant contre l’infection. Pour que l’immunité s’installe durablement, deux étapes sont nécessaires. La réponse primaire liée à la première injection est lente et prépare le terrain. La seconde injection est un “boost vaccinal”. La réponse est plus rapide et plus intense avec une plus grande fabrication d’anticorps, aptes à réagir sur le long terme en présence du virus.

READ  calculer son budget frais inclus

Du point de vue de la mise en œuvre, c’est la Haute autorité de santé (HAS) et particulièrement le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV), , qui conseille le gouvernement dans le déploiement de la vaccination en France. La HAS a recommandé dès février de suivre le résumé […]

Lire la suite sur challenges.fr



Source link