Donald Trump Garde De Mentionner Un Faux Reportage Qu’Il A Vu Prétendant Français De Manifestants Scandant  » Nous Voulons Trump’

Trump a essayé de faire tourner les manifestations au Paris Climat Accord.

Donald Trump Keeps Mentioning A Fake News Story He Saw Claiming French Protesters Are Chanting ‘We Want Trump’

Trump a essayé de faire tourner les manifestations au Paris Climat Accord.

Donald Trump se plaint souvent que la critique des histoires de lui, sont de “fausses nouvelles”, mais apparemment, le président est rapide à l’automne pour de véritables fausses nouvelles quand il en fait l’éloge.

Cette semaine, le président a semblé avoir vu un faux reportage que les manifestants descendent dans la rue en France, de parler contre la hausse des gaz d’impôts. Comme France 24 signalés, ce qui semble commencer avec un conservateur expert nommé Charlie Kirk, qui a affirmé que les manifestants réclamaient de Donald Trump.

“Nous voulons Trump’ être scandé dans les rues de Paris,” Kirk tweeté, n’offrant pas la moindre preuve de la prétendue chants.

Kirk a dit que gauchisants médias de l’ignorer volontairement l’histoire.

“Il y a des émeutes en France socialiste en raison des radicaux de gauche taxes sur les carburants. Les médias à peine de mentionner cette,” écrit-il. “L’amérique est en plein essor, l’Europe est brûlant, Ils veulent couvrir la classe moyenne est la rébellion contre le Marxisme culturel”.

France 24 a rapporté, fait-pions de l’AFP établi que Kirk demande était “un exemple de manuel de fausses nouvelles”, sans rapports que les manifestants dans la France en faveur de Donald Trump.

Si Charlie Kirk était visant à obtenir un retweet de Donald Trump, il a travaillé. Trump a mentionné sa demande plus tôt cette semaine, et le samedi répété le très faux de prétendre que les manifestants en France ont été montrant un peu d’amour pour lui.

En août de cette année, Donald Trump a été critiqué pour alimenter les tensions raciales après le passage de l’prétend à tort que le blanc agriculteurs Sud-Africains ont été forcés de quitter leurs terres et tué.

La revendication d’y apporter une réponse de la part du gouvernement Sud-Africain, qui a pris à Twitter pour réprimander Trump.

“L’Afrique du sud rejette totalement cette perception étroite qui ne cherche qu’à diviser notre nation et nous rappelle notre passé colonial,” le pays, a indiqué dans une déclaration via le Mail and Guardian. “L’Afrique du sud va accélérer le rythme de la réforme agraire dans un minutieux et inclusif de façon à ne pas diviser notre nation.”

Donald Trump n’a pas éteint l’une quelconque des précédentes revendications, et semble s’en tenir à son faux reportage sur l’amour du français manifestants.

Share Button