septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

“La France n’a rien à faire dans la liste des pays à risque”

[ad_1]

INTERVIEW – Le cabinet de Boris Johnson a assoupli les conditions d’entrée en Angleterre pour les voyageurs vaccinés de toute l’Europe… à l’exception de la France. Un mauvais calcul, selon Paul Charles, PDG du cabinet britannique de conseil en voyages, PC Agency.

Boris Johnson aurait-il pris la France en grippe? Le mercredi 28 juillet, le cabinet du Premier ministre a assoupli les conditions d’entrée en Angleterre pour les voyageurs vaccinés arrivant des Etats-Unis, de l’Union Européenne, et de plusieurs autres pays, comme la Norvège, l’Islande et la Suisse. Pour les ressortissants de ces pays qui ont reçu leurs deux doses, il ne sera plus nécessaire de s’astreindre à une quarantaine obligatoire de dix jours au moment de leur arrivée sur le territoire britannique à partir de lundi prochain. Une mesure qui reste un pays à risque, selon les autorités britanniques, en raison de la circulation du variant Beta dans les départements d’outre-mer.

A Londres, Paul Charles dirige le cabinet de conseil en voyages, PC Agency, qui encourage le gouvernement anglais à lever les mesures de quarantaine pour les déplacements à l’étranger. Ancien journaliste à la BBC, il a lancé une campagne, “Quash Quarantine” (“Annulez la quarantaine”, littéralement), soutenue par plus de 500 agences de voyage dans le pays. Pour lui, le maintien de la quarantaine obligatoire pourrait pénaliser tout un secteur et mettre un coup aux relations touristiques entre l’Angleterre et la France.

Challenges – Pourquoi le Royaume-Uni impose-t-il une quarantaine obligatoire à tous les voyageurs au retour de France, à la différence d’autres pays en Europe?

Paul Charles – Le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères britannique, Dominic Raab, met à jour régulièrement la liste des pays à risque en tenant compte des variants qui y circulent. La France n’a rien à faire dans cette liste. Les données montrent que le variant Beta n’a pas une circulation active en métropole. Or, pour prendre sa décision, le cabinet de Boris Johnson s’est appuyé sur des chiffres nationaux, dont les cas de nouvelles contaminations recensés à La Réunion, à plus de 5.000 kilomètres de Paris. C’est ce qui l’a induit en erreur,. La situation n’a pas changé depuis le 19 juillet. Mais au moment d’éta[…]

READ  Les candidats à leur réélection rempilent tous

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

[ad_2]

Source link