septembre 21, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

la France plébiscitée par les investisseurs… malgré la crise

[ad_1]

Selon l’étude annuelle du cabinet EY, la France a su maintenir son attractivité en 2020, sur fond de crise liée à la pandémie de Covid-19.

La France est-elle assez attractive pour les investisseurs étrangers ? La question revient souvent sur le devant de la scène, et la réponse semble toujours être un grand oui. Selon le baromètre annuel du cabinet EY, publié lundi 7 juin, l’Hexagone est resté, en 2020 et pour la seconde année consécutive, le pays le plus attractif pour les investisseurs, en Europe. Une conclusion qui peut conforter l’exécutif dans sa stratégie fiscale et économique.

Sur fond de crise liée à l’épidémie de Covid-19, le nombre d’investissements directs étrangers annoncés l’an dernier a pourtant chuté de 18% par rapport à 2019 en France, à 985 projets, alors que la baisse moyenne au niveau européen n’est que de 13%, d’après l’étude annuelle que doit publier lundi le cabinet EY. Le fléchissement est même de seulement 12% au Royaume-Uni, qui talonne désormais la France avec 975 projets, tandis que l’Allemagne (930) a limité sa baisse à 4%.

>> À lire aussi – Fiscalité internationale : Bruno Le Maire prévoit un “combat difficile” pour convaincre la Chine

Mais les investisseurs interrogés par EY estiment que la France a “relativement bien défendu son attractivité” notamment “grâce aux mesures de soutien et au plan de relance”: seul un sur dix trouve le plan français moins performant que celui des autres pays, contre 44% qui le jugent au contraire plus performant.

Une nouvelle fiscalité stable pour les entreprises, selon Bruno Le Maire

“Cet excellent résultat témoigne de la vivacité et de la solidité de notre économie”, s’est réjoui le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. “Les (…)

READ  Une grande inquiétude gagne les bourses européennes

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Pour relancer l’économie, les Français sont prêts à dépenser plus pour des produits locaux
Fiscalité internationale : Bruno Le Maire prévoit un “combat difficile” pour convaincre la Chine
La France ouvre une enquête sur le patrimoine du gouverneur de la banque centrale libanaise
Île-de-France : Audrey Pulvar veut créer une banque publique d’investissement
La réforme des retraites reste “une priorité” pour Bruno Le Maire

[ad_2]

Source link