septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

le tourisme français a-t-il “profité” de la crise cet été ?

[ad_1]

À l’heure des derniers préparatifs pour la rentrée, les professionnels du tourisme dressent le bilan d’une deuxième saison estivale marquée par le Covid-19. Nombre d’entre eux ont pu bénéficier, par ricochet, des restrictions de circulation imposées à d’autres pays, même si certains secteurs pâtissent d’un manque à gagner.

Le mois d’août touche à sa fin, avec la rentrée qui se profile pour des millions de Français. Bref, les vacances, c’est terminé. Et l’heure est désormais au bilan pour les professionnels du tourisme. Comment s’est passé ce deuxième été sous Covid-19 ? Le secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, estime que la saison “a été sauvée”. Mais l’été a-t-il vraiment été bon pour tout le monde ?

La France, grande gagnante de l’été

Il y a des points positifs. En premier lieu, 85% des Français qui sont partis en vacances sont restés en France, soit 10 points de plus que la normale. “Neuf millions de Français qui, habituellement, partent à l’étranger, sont restés cette année dans l’Hexagone”, atteste Stéphane Villain, président délégué d’ADN Tourisme.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d’Europe 1 en replay et en podcast ici

Sur la Côte-d’Azur, en Occitanie et sur le littoral Atlantique, la saison estivale a été quasi-normale, sans nette baisse de fréquentation par rapport aux années “normales”. Et la montagne n’est pas en reste avec une fréquentation en hausse de 24% dans les Pyrénées. “Les Français redécouvrent un peu ce qu’ils ont à côté de chez eux et je pense que ça va bénéficier, dans les années futures, à des vacances locales”, veut croire Stéphane Villain. “Les gens vont peut-être moins regarder les plaquettes des pays à l’étranger et plutôt rester en France.”

READ  LVMH décline le mythique Cipriani de Venise à Saint-Tropez

Des vacances riches et (un peu) plus coûteuses

Les Français sont aussi partis plus longtemps, …

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

[ad_2]

Source link