juillet 25, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

les bureaux de vote sont ouverts, l’abstention menace


Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 08H00 pour le premier tour des élections régionales et départementales. Un double scrutin menacé par une abstention record lors duquel le Rassemblement national espère remporter la première région de son histoire.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 08H00 pour le premier tour des élections régionales et départementales. Un double scrutin menacé par une abstention record lors duquel le Rassemblement national espère remporter la première région de son histoire.

Quelque 48 millions de Français sont appelés aux urnes jusqu’à 18H00, 19H00 ou 20H00, selon les communes, pour ce dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle dans dix mois.

Même si l’épidémie du Covid-19 est en net recul, un protocole sanitaire strict a été mis en place lors de ce scrutin, repoussé de trois mois à cause de la crise sanitaire. Les électeurs devront notamment respecter une distance de sécurité, porter un masque et utiliser du gel hydroalcoolique. Le deuxième tour aura lieu le dimanche 27 juin.

Le président de la République Emmanuel Macron votera à 12H00 au Touquet dans le Pas-de-Calais, le même département où son adversaire Marine Le Pen glissera un bulletin dans l’urne, à 11H30 à Hénin-Beaumont.

Le Premier ministre Jean Castex remplira, lui, son devoir d’électeur à 09h45 à Prades, dans les Pyrénées-Orientales.

Les enjeux sont multiples: le RN va-t-il décrocher sa première région ? Quel avenir pour les candidats potentiels à l’Elysée, nombreux à droite ? La majorité limitera-t-elle la casse ? Quelles alliances pour le second tour ?

L’abstention risque pourtant d’être le grand vainqueur de ce premier tour, au moment où la vie retrouve un semblant de normalité.

READ  La nouvelle plateforme qui bouleverse le marché de la data

Elle pourrait être nourrie aussi par des dysfonctionnements dans la distribution de la propagande électorale, épinglés samedi par les collectivités et les partis.

Les compétences dévolues aux régions (transports, lycées, formation professionnelle…) et départements (collèges, RSA, aides sociales…) touchent pourtant au plus près à la vie quotidienne des Français.

Tremplin vers l’Elysée

Mais, au bout d’une campagne anesthésiée par la crise sanitaire, l’intérêt n’a jamais décollé pour un scrutin dont les enjeux sont à la fois exacerbés[…]

Lire la suite sur challenges.fr



Source link