octobre 25, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les images impressionnantes d’une voiture volante lors d’un vol entre deux villes slovaques

[ad_1]

Mi-voiture, mi-avion, l’AirCar a réussi l’exploit de relier deux aéroports slovaques en 35 minutes.

Qui n’a jamais rêvé de zigzaguer entre les nuages plutôt que d’être coincé dans les embouteillages avec sa voiture ? Contrairement aux prévisions du réalisateur Robert Zemeckis dans “Retour vers le futur 2”, la voiture volante reste encore un fantasme en 2021. Mais les progrès scientifiques sont bien réels et les essais se multiplient un peu partout dans le monde. Le dernier en date, prometteur, est l’oeuvre de Klein Vision, une entreprise slovaque. 

La compagnie européenne a effectué un vol d’essai entre Nitra et Bratislava, deux villes distantes d’une centaine de kilomètres. Au final, le prototype a passé 35 minutes dans les airs, relate la BBC. “La réalité a dorénavant dépassé la science-fiction”, s’enthousiasme l’entreprise à l’origine de ce vol d’essai. À raison car c’est la première fois qu’une voiture volante effectue une liaison entre deux villes. 

“Le début d’une nouvelle ère” 

Véritable prouesse technologique et scientifique, le véhicule baptisé AirCar peut se transformer en un petit avion sur simple pression d’un bouton en moins de trois minutes. L’engin, encore à l’état de prototype, peut embarquer deux occupants et voler 1 000 kilomètres à une altitude maximum de 2 500 mètres. 

“Ce vol marque le début d’une nouvelle ère dans l’histoire des voitures. Il ouvre la voie à une nouvelle catégorie de transports. C’est le retour à la liberté des individus”, assure Stefan Klein, le pilote qui atterrissait pour la 142e fois à Bratislava. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter “Yahoo Pour Vous” pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

READ  Elon Musk s'est invité chez Richard Branson en pleine nuit pour lui souhaiter bonne chance avant son vol

Mettre au point ce véhicule mi-voiture mi-avion à l’allure futuriste a nécessité deux ans de travail et engendré un coût d’environ 2 millions d’euros pour l’entreprise slovaque. Quant à l’épineuse question d’une éventuelle commercialisation, Klein Vision n’a donné, à ce jour, aucune date. 

Ce contenu peut également vous intéresser :

[ad_2]

Source link