septembre 24, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les révélations d’un diplomate français sur les talibans

[ad_1]

INTERVIEW- Dans un ouvrage à paraitre, “Déjeuners avec les talibans” le diplomate Jean-Yves Berthault livre un témoignage saisissant sur ceux qui ont défait les Américains. Selon lui, il est indispensable de maintenir le dialogue avec les maitres de Kaboul.

Jean-Yves Berthault est sans doute le meilleur connaisseur français de l’Afghanistan. Ce diplomate, qui fut à trois reprises en poste à Kaboul, partage des témoignages saisissants dans “Déjeuners avec les talibans” (éditions Saint-Simon, en librairie le 2 septembre) sur ces fameux “étudiants en théologie” qui ont pris le contrôle du pays en quelques semaines. Secrétaire d’ambassade de 1979 à 1981 (départ des soviétiques), il fut ensuite chargé de mission et conseiller politique pour l’ONU puis chef de poste à l’ambassade de France à la fin des années 1990.

Challenges: Les talibans maitres de Kaboul avec qui vous déjeuniez sont-ils les mêmes que ceux d’aujourd’hui?

Jean-Yves Berthault: Ce ne sont pas les mêmes que ceux que j’ai connus après la prise de Kaboul à la fin des années 1990. Beaucoup sont morts ou ont disparu. Les maitres actuels de l’Afghanistan ont la même idéologie, mais ils ne descendent pas de leur montagne comme leurs prédécesseurs. Ils ont connu le monde. Beaucoup de leurs leaders ont été accueillis magnifiquement à Doha et connaissent les codes d’un Islam plus qu’aisé. Ils ont mené des négociations internationales, sont en contact avec le monde extérieur. Il est certain que l’avidité va jouer un rôle dans l’avenir, comme il en a joué un dans l’histoire récente de ce pays.

READ  Un chevalier à la rescousse pour vendre une maison en forme de château fort

Les Américains vont ils continuer à financer la “transition” suite à leur départ, après une telle humiliation?

Je le crois. Washington n’a pas intérêt à laisser la place à d’autres. Russes et Chinois sont sur les rangs, sans doute aussi la Turquie, sans parler du Pakistan. Mais les subsides américains n’auront rien à voir avec ce qu’ils ont dépensé ces dernières années.

Où sont passés les 1000 milliards de dollars dépensés par Washington ces deux dernières décennies?

Plusieurs centaines de millions sont partis dans les poches des commandants moudjahidines à qui les Américains ont voulu faire confiance. C’est l’une de leurs grandes erreurs: en 2001, il fallait les désarmer plu[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

[ad_2]

Source link