juillet 25, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les tickets d’une croisière à soixante-mille euros épuisés en quelques heures


Après une longue interruption des croisières, les amateurs sont prêts à sortir le carnet de chèques pour remonter à bord. 

Quatorze décès, 712 contaminations, et deux semaines de cauchemars. Cela peut sembler dérisoire aujourd’hui comparé au bilan global de la pandémie de Covid-19, mais en février 2020, la moitié des cas confirmés en dehors de la Chine se trouvaient à bord du Diamond Princess, un navire de croisière confiné pendant deux semaines dans la baie de Tokyo. 

On pourrait croire que le récit de ces deux semaines éprouvantes et meurtrières avait vacciné pour un certain temps les amateurs et amatrices de croisières sur paquebot de luxe. D’autant que certaines tentatives de relancer l’industrie se sont à leur tour transformées en cluster. 

Pourtant, les billets pour une «croisière mondiale» dont les prix démarrent à 62.258 euros ont tous été vendus en moins de trois heures ce jeudi 15 juillet. Le voyage, proposé par la société Regent Seven Seas Cruises partira de Miami et parcourra 34.500 milles marins, soit 63.894 kilomètres.  

66 ports dans 31 pays

Pour couvrir toute cette distance, le navire Seven Seas Mariner quittera la Floride en janvier 2024 et n’y retournera que 132 jours plus tard. Entre-temps, il sera passé par 66 ports dans 31 pays, dont Barcelone, Cannes, Jerusalem, Abou Dhabi, Mumbai, Phuket, Sydney, Bora-Bora, Hawaii et Acapulco, le tout en traversant les canaux de Suez et de Panama. 

Attention par contre, 62.258 euros ne vous offre qu’une petite cabine. Pour disposer de la suite principale de 185 mètres carrés, il faut débourser la bagatelle de 170.000 euros par personne. 

READ  les bureaux de vote sont ouverts, l'abstention menace

Pour une industrie sinistrée par la pandémie, c’est un nouvel indice suggérant que les touristes fortunés sont prêt à sortir le carnet… Lire la suite sur Slate.fr.

Ce contenu peut également vous intéresser :



Source link