septembre 19, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Manifestations attendues en France contre le pass sanitaire

[ad_1]

La mobilisation contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions ne devrait pas faiblir samedi en France, 150.000 personnes étant attendues dans les rues, selon les autorités.

La mobilisation contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions ne devrait pas faiblir samedi en France, 150.000 personnes étant attendues dans les rues, selon les autorités.

Samedi dernier, les manifestations avaient rassemblé 161.000 personnes et 110.000 une semaine plus tôt.

Selon les résultats d’une étude Harris Interactive x Euros Agency pour LCI publiée vendredi, 4 Français sur 10 déclarent soutenir les manifestations contre l’instauration d’un pass sanitaire.

Parmi les Français qui soutiennent ces manifestations, 65% justifient leur soutien par “l’impression de se voir imposer ce qu’ils doivent faire, de ne pas avoir le choix”.

D’après un autre sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien du 16 juillet, 62% des Français se disaient alors favorables à la mise en place du pass sanitaire pour entrer dans les lieux publics et 69% à la vaccination obligatoire pour les soignants.

A Paris, deux manifestations devraient être particulièrement suivies. L’une d’elle partira du métro Villiers (XVIIe) vers 14H00 en direction de la place de la Bastille (XIe). Une autre démarrera à 14H30 à proximité de la gare Montparnasse (VIe) pour un défilé en direction du ministère de la Santé (VIIe), à l’appel de l’ex n°2 du FN et président des Patriotes Florian Philippot.

Le président du parti pro-Frexit UPR (Union populaire républicaine) François Asselineau a de son côté annoncé vendredi être positif au Covid-19, et donc empêché de manifester contre le pass sanitaire, qu’il juge “absurde, injuste et totalement liberticide”.

READ  Impact limité sur le trafic SNCF cet été, selon son PDG

Un rassemblement, initialement prévu devant BFM-TV, a été interdit. Une vingtaine de personnes étaient rassemblées samedi matin devant la chaîne, dans une rue bouclée par des dizaines de camions de police, ont constaté des journalistes de l’AFP.

#PassDeLaHonte

Plus de 3.000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour encadrer les manifestants et sécuriser les lieux sensibles, une semaine après que des man[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

[ad_2]

Source link