Michelle Obama Parle de la Maison Blanche Attentes Et de Donald Trump de la Morale Avec Stephen Colbert

Michelle Obama Talks White House Expectations And Donald Trump’s Morals With Stephen Colbert

Michelle Obama a donné au public un aperçu de sa vie que jamais avec la sortie de ses mémoires, de Devenir. Non seulement elle partager quelques secrets dans le livre, mais elle a aussi été divulguer de nouvelles informations à propos de la première dame dans diverses interviews au cours de sa tournée de presse. Selon les Gens, son apparition sur le Late Show Avec Stephen Colbert n’a pas fait exception à cette tendance. Obama a parlé de la pression d’être parfait et la responsabilité d’être un modèle de rôle sur Colbert show le vendredi 30 novembre.

“Quand vous êtes le premier de tout le bar se sent plus”, at-elle expliqué. “Vous n’avez pas le droit à l’erreur. Une des choses que je ne parle pas dans le livre, mais je parle sur la route, c’est que je ne m’en souviens à la fin de ce dernier vol que nous avons pris lors de mon départ de la capitale, nous avons agité et a obtenu sur Air Force One pour la dernière fois … j’ai pleuré pendant environ 30 minutes. C’était juste à la sortie de huit ans de se sentir comme nous avons eu à faire tout à la perfection. Qu’il n’y avait pas de marge d’erreur. Nous ne pouvions pas faire d’erreurs. Nous ne pouvions pas glisser, notre ton devait être parfait. C’était le bar qui a été prévu pour nous.”

Colbert, ne voulant pas tourner autour du pot, Obama a demandé comment il se sentait “pour voir le prochain occupant du bureau ovale, qui semble indifférent à qui la responsabilité?” Obama a répondu qu’elle se sentait elle a fait de sa position lors d’un discours, elle a fait à 2016 de la convention, où elle a donné son emblématique “quand ils vont la bas, nous allons élevé” de la citation.

Alors qu’Obama n’est pas toujours direct ses sentiments sur Trump, elle n’a certainement jamais subtile. Lors d’un arrêt pour son tour du stade pour faire la promotion de son livre le jeudi, Obama a souligné la pression supplémentaire qu’elle et son mari a ressenti, depuis qu’il a été le premier afro-Américain en couple à la Maison Blanche les mettre encore plus de contrôle. Obama a mentionné des choses spécifiques, elle et son mari avaient à garder à l’esprit, comme leur langue, et de la façon dont les enfants pourraient interpréter leurs observations. Elle a également révélé qu’ils ont considéré les choses comme combien de temps ils ont passé le golf, et qu’ils ne seraient jamais en mesure de s’en tirer avec toute personne ayant dans leur administration inculpé, contrairement à notre président actuel.

“Nous avons dû être très éthique. Nous avons montré nos impôts, nous avons cédé notre argent”, a déclaré Obama. “Ce n’est pas de l’ombre. C’est exactement le genre de trucs que nous avions à penser à faire. Ce n’est pas de l’ombre, c’est la vérité!”

Share Button