septembre 24, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Miser sur le bien-être au travail, un bon calcul pour les entreprises

[ad_1]

Fini le management à la baguette ! Les entreprises commencent à intégrer que le bien-être des salariés ne leur apporte que des bénéfices. Reste à savoir comment rendre les gens heureux…

L’ingrédient clé du bonheur au travail ? Le lien social, affirme une enquête OpinionWay pour Microsoft France datée de février 2021 : 40% des salariés interrogés, voire un peu plus parmi les plus jeunes, citent le fait d’apprécier leurs collègues et l’ambiance du bureau parmi les principales sources de bonheur au travail. Des mois de télétravail ou de chômage partiel nous ont rendu nostalgiques des petits riens de la vie de bureau. Ils nous manquent les collègues, les repas à la cantoche et les discussions de couloir ! Depuis le début de la crise, les experts, qui sondent les cœurs et les âmes des Français au travail, diagnostiquent un mal-être croissant, probablement lié à rupture du lien physique qui existait dans les open spaces. 

Le baromètre du cabinet Empreinte Humaine, paru fin mars, annonçait, par exemple, que les salariés passent de plus en plus de la détresse psychologique (45%) à la dépression pure et simple (de 21% à 36% de décembre à mars). Au-delà de l’isolement et des incertitudes sur l’avenir, la pandémie a aussi fait émerger une multitude de bugs managériaux qui n’arrangent pas la situation des salariés confinés : flicage à distance, vidéo-réunionite, intensification du travail, brouillage des repères entre boulot et vie privée… «La disparition d’un lieu de travail collectif autorise certains managers à ignorer les temps d’activité professionnelle et de repos», note sobrement une formatrice en risques psychosociaux. 

READ  Pourquoi Armin Lacet a un net avantage maintenant

Le bonheur au travail résistera-t-il cette (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Vaccination et pass sanitaire obligatoires : les apprentis sont-ils concernés ?
Au travail, “traditionnellement, la bienveillance passe après le résultat”
Quand les filiales françaises deviennent des “villages gaulois”
Alternance : quel salaire pour les apprentis et contrats pro à la rentrée 2021 ?
Un employeur peut demander le pass sanitaire d’un candidat lors d’un recrutement

[ad_2]

Source link