septembre 24, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

pour renouer avec les années folles, en électrique

[ad_1]

CONCPEPT-CAR – Audi présente au Concours d’Elégance de Pebble Beack la Skyshpere, premier jalon d’une trilogie qui annonce le futur électrique de la marque. Ce roadster de luxe se veut une réinterprétation des majestueuses Horch des années 1930.

Longtemps, les rumeurs ont circulé sur l’éventuel retour de Horch, en tant que label haut-de-gamme d’Audi. Mais le succès en demi-teinte de Maybach, ressorti de la naphtaline par Mercedes-Benz a sans doute douché les ambitions de la marque aux anneaux. Pourtant, la volonté de faire renaître les majestueuses voitures des années 1930 trottait dans la tête des stylistes de la marque. Quelle meilleure scène pour cette réinterprétation que le Concours d’Elégance de Pebble Beach, un des événements dédiés à l’automobile parmi les plus sélects au monde, où Horch 853 a remporté le prix en 2009 ?

C’est dans le tout nouveau centre de style d’Audi à Malibu qu’a été conçu le Skysphere. Les équipes du constructeur avouent s’être inspirées de la Horch 853, modèle lancé en 1935 dont le long capot cachait un huit-cylindres en ligne. Pas question ici d’une telle mécanique, l’électrique est de mise : un moteur de 632 ch et 750 Nm entraîne les roues arrière, promettant une accélération de 0 à 100 km/h en 4 secondes. La batterie de 80 kWh assure qant à elle une autonomie de 500 km sur le cycle WLTP. Comme la Horch 853 qui fait partie de la collection du constructeur, la Skysphere est un cabriolet, type de carrosserie à même de représenter au mieux l’art du voyage, selon le service de communication de la marque.

L’Audi Skysphere chipe son empattement variable au Renault Morphoz

Le concept-car Skysphere a pour but de préfigurer l’évolution du style Audi. Bien qu’il s’agisse d’un modèle électrique, la calandre Singleframe demeure en place. Certes, elle n’est pas aérée mais plutôt constellée d’un motif lumineux, au même titre que la face arrière. La principale originalité concerne la carrosserie à géométrie variable. En mode GT, qui dispose d’un système de conduite autonome de niveau 4, les occupants disposent d’un espace généreux, avec un empattement équivalent à celui d’une limousine A8 L. En mode Sport, celui-ci se raccourcit de 25 cm et le volant se déploie pour que conducteur puisse re[…]

READ  L'Europe veut relancer le marché du carbone, un outil anti-pollution efficace

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

[ad_2]

Source link