août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

que faire si vous n’avez pas trouvé de place dans l’un des établissements de votre choix?


A partir du vendredi 16 juillet, à minuit, la plateforme entre dans sa phase d’admission complémentaire. Mais que faire si l’on est admis nulle part ? Challenges propose son guide des solutions.

L’attente touche à son terme pour les lycéens qui n’ont pas encore de place dans le supérieur. Pour plus de 91.000 bacheliers, c’est la même angoisse. Et si aucun de leurs vœux n’était accepté sur ? Pas d’inquiétudes, et surtout, pas question de baisser les bras! A partir du vendredi 16 juillet, à minuit, la plateforme entre dans sa phase d’admission complémentaire. Les lycéens qui n’auront pas trouvé de place dans l’un des établissements de leurs choix pourront retenter leur chance sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur. Dès à présent, de nouvelles formations vont leur être proposées, ainsi qu’un accompagnement personnalisé, pour ceux qui le souhaitent. C’est le moment de jouer, donc, pour trouver la formation la plus adaptée à son profil. Face à ces choix difficiles, Challenges vous propose son guide des solutions.

Etendre ses recherches

A partir du 17 juillet et jusqu’au 14 septembre, il sera possible de formuler jusqu’à dix nouveaux vœux sur la plateforme. C’est le moment d’aller chercher parmi les formations qui sont mises en ligne et d’éplucher les offres disponibles. Car, une partie des places vacantes dans certains établissements seront automatiquement débloquées à l’issue de la phase principale. Licences, BTS, DUT, classes préparatoires… leur liste sera régulièrement mise à jour, tous les matins. “Plus de 5.000 formations proposent encore des places vacantes”, . Pour chaque vœu, les établissements concernés auront jusqu’à huit jours maximum pour envoyer une réponse. Les élèves, eux, ont trois jours pour accepter une proposition. Le tempo s’accélère, donc, à partir de maintenant.

READ  Xavier Bertrand, candidat à la présidentielle 2022 le plus crédible sur les retraites

Malgré cela, il peut être utile de se poser un moment pour mieux réfléchir à son orientation. Depuis le 2 juillet, les rectorats de chaque académie mettent en place des commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) pour aider les élèves de terminales qui ne s’y retrouvent pas. “Notre intervention permet, selon les cas, d’adapter voire de revoir le projet ave[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi



Source link