août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Troisième dose de vaccin: Les laboratoires pourront-ils suivre?


Emmanuel Macron a annoncé qu’une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sera administrée “dès début septembre” aux personnes âgées ou vulnérables vaccinées de janvier à février 2021. Depuis plusieurs mois, les laboratoires ont anticipé ce marché de rappel.

Cela fait partie de de Covid-19 dont . En plus de la vaccination obligatoire pour les professions et bénévoles de la santé et l’extension du pass sanitaire à de nouveaux lieux publics clos, le chef de l’État a précisé qu’une nouvelle dose de vaccin sera administrée pour les personnes âgées ou vulnérables volontaires vaccinées en janvier et février 2021. “Dès la rentrée, une campagne de rappel sera mise en place pour vous permettre de bénéficier d’une nouvelle injection” a déclaré Emmanuel Macron en s’adressant aux personnes vaccinées “en janvier et février”, qui étaient souvent les plus vulnérables. “Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre”, a-t-il ajouté.

Ces derniers jours, le débat autour de l’intérêt d’injecter une troisième dose s’était fait plus intense. Le 8 juillet, le duo Pfizer/BioNTech, qui a développé le premier vaccin anti-Covid (basé sur la technologie de l’ARN Messager), pour le rendre plus efficace au moment où le très contagieux variant Delta provoque des flambées épidémiques en Asie et en Afrique et fait remonter le nombre de cas en Europe et aux Etats-Unis. Le couple américano-allemand, a aussi annoncé “des résultats encourageants” d’essais pour une troisième dose afin d’augmenter l’efficacité de son vaccin anti-Covid, y compris . Pfizer et BioNTech prévoient ainsi de demander une autorisation pour cette troisième dose aux Etats-Unis et en Europe. Des propos qui ont toutefois étaient accueillis avec circonspection du côté américain où les autorités sanitaires ont indiqué ces derniers jours que “les Américains qui ont été entièrement vaccinés n’ont pas besoin d’un rappel à l’heure actuelle”. Le gouvernement se disant néanmoins prêt “à administrer des doses de rappel si et quand la science aura démontré qu’elles sont nécessaires”.

READ  Le bébé luxueux Lily grandit ainsi

Appareil industriel important

Quoiqu’il en soit, la plupart des laboratoires ont déjà affiché leur capacité industrielle à pouvoir absorber ce marché de rappel ainsi que la hausse des vacc[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi



Source link