août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

un nouveau plan d’investissement à la rentrée pour la “France de 2030”


Pour “bâtir la France de 2030”, le chef de l’Etat a annoncé lors de son allocution télévisée de ce 12 juillet un nouveau plan d’investissements pour la rentrée.

La croissance devrait s’établir à 6% en 2021 selon la nouvelle prévision du gouvernement, a indiqué Emmanuel Macron lundi, en annonçant un nouveau plan d’investissements à la rentrée pour “bâtir la France de 2030”.

“Le +quoi qu’il en coûte+, auquel je m’étais engagé dès mars 2020, nous a permis de protéger nos entreprises, nos emplois”, mais aussi de “préserver le pouvoir d’achat de nombre de Français et est à l’origine d’un vigoureux rebond” de la croissance, a estimé le chef de l’Etat au cours d’une allocution aux Français.

Cette croissance à 6% place la France “en tête des grandes économies européennes”, a déclaré Emmanuel Macron,

Le gouvernement, qui tablait jusque-là sur une croissance de 5% cette année, s’aligne ainsi sur les prévisions de la Commission européenne et de l’Insee qui avaient indiqué toutes deux la semaine dernière tabler sur 6%.

En revanche, la Banque de France prévoit une croissance légèrement inférieure, de 5,75% pour l’ensemble de l’année 2021.

Deuxième temps de la relance

Le président de la République a également annoncé le lancement à la rentrée d’un nouveau plan d’investissement, après le plan de relance de 100 milliards d’euros décidé en septembre dernier.

Ce nouveau plan interviendra “après le travail et les consultations en cours”. “Nous déciderons d’un plan d’investissement qui visera un objectif: bâtir la France de 2030 et faire émerger dans notre pays et en Europe les champions de demain qui, dans les domaines du numérique, de l’industrie verte, des biotechnologies ou encore dans l’agriculture, dessineront notre avenir”, a-t-il déclaré.

READ  Les vidéos sur TikTok pourront durer jusqu'à 3 minutes

Emmanuel Macron avait déjà évoqué fin avril “un deuxième temps de la relance”, alors que 40 milliards d’euros du premier plan ont pour l’heure été mobilisés sur l’enveloppe totale de 100 milliards.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait également, en juin, jugé “utile de réfléchir” à des “investissements complémentaires” du plan de relance, citant notamment la filière “hydrogène”, les “batteri[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi



Source link