août 1, 2021

Le Victoria Droit

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Voici pourquoi le Rassemblement National s’est fait “briser la mâchoire”


EDITO – L’abstention ne peut suffire à expliquer les espoirs déçus du Rassemblement national au premier tour des élections régionales 2021. La stratégie de Xavier Bertrand s’est avérée la bonne, en refusant le “à droite toujours plus”.

L’abstention massive a donc “puni”, et avec rudesse, les principales figures du Rassemblement national (RN), en particulier dans les deux grandes régions lepénistes, les Hauts-de-France et . Leurs chefs de file, Sébastien Chenu et Thierry Mariani, l’un et l’autre transfuges de la droite républicaine, ont obtenu des scores fort éloignés de ceux qu’annonçaient l’ensemble des sondages. Un écart de dix points pour l’une comme pour l’autre. Un autre chiffre, sidérant celui là: 75% des Français qui avaient choisi Marine Le Pen à l’élection présidentielle 2017 se sont cette fois abstenus. Ce raz-de-marée à l’envers remet-il en cause la capacité électorale de l’extrême-droite? C’est en tout cas la certitude de… la présidente du RN qui ne dissimule pas son inquiétude. Mais cette explication mécanique n’est sans doute pas suffisante, ni satisfaisante.

Ne pas céder au mimétisme de l’ultra-droite

En une formule aussi imagée que brutale, affirme avoir “brisé les mâchoires du Front National”. Dans sa région- les Hauts-de-France-, le président sortant a en effet réussi à faire plier le parti d’extrême-droite, le reléguant loin, très loin. L’ancien ministre du travail y est parvenu: six années de travail acharné “sur le terrain”, au plus près des citoyens, en fixant pour double priorité la politique social et la réindustrialisation de sa région. Mais Bertrand a également conduit un incessant combat politique, culturelle et idéologique contre l’extrême-droite. Il n’a jamais cédé au mimétisme avec les thèses et thèmes de l’ultra-droite; il s’est toujours interdit de se vautrer dans la nouvelle pensée unique “à droite toujours plus”. Cette raideur lui a réussi puisque Sébastien Chenu a été laminé.

READ  Le vote de défiance ne fait pas tomber Bobby

La remontée de en région Paca répond à des ressorts identiques alors que l’ancien ministre de Jacques Chirac était donné “explosé”, vaincu, par l’ensemble des sondages. Muselier lui aussi disposait d’un bilan convenable- 58% des électeurs Paca le reconnaissent. Muselier, affirmant sans[…]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi



Source link